artau ARCHITECTURES

Construction d'une plateforme Foodislife pour l'université de Gembloux

adresse du projet

Gembloux Agro-Bio Tech?Avenue de la Faculté d'Agronomie?B-5030 Gembloux

maître(s) de l'ouvrage

Université de Liège?rue de l'Aunaie 28?4000 Liège

année de réalisation

Concours, 2ème prix.

association

En association avec Technum-Tractebel Engineering (GDF SUEZ) & ARC architectes associés s.c.r.l.

type de marché

Public

programme

Construction d'une plateforme Foodislife

budget hors TVA et honoraires

8.669.329 €

surface

4105 m²

projet

L'implantation générale est guidée par une appréhension large du contexte des lieux universitaires de Gembloux.

La démarche urbanistique s'inscrit dans une volonté de connecter les cheminements des étudiants depuis le centre ville de Gembloux jusqu'à la plateforme Foodislife.

La volonté est également de créer un lieu dans le prolongement des autres entités universitaires présentes à proximité du site avec un espace de cour défini par les bâtiments composant la plateforme Foodislife. Le dispositif de cours successives déjà en place est prolongé, renforcé.

La visibilité du projet est assurée par l'implantation à front de rue du hall pilote ; fonction première de la plateforme. La façade, tout en longueur du hall, trouve une identité forte par une volumétrie simple, s'appuyant sur la lecture horizontale donnée par le contexte et notamment la voirie principale.

La « personnalité » du hall s'impose également par le choix du matériau qui l'habille, un bardage ajouré de teinte sombre aisément reconnaissable.

La volumétrie bardée de bois repose sur un socle en béton s'élevant au-dessus du mur à rue renforcant ainsi la visibilité du hall tout en lui conférant une légèreté, un « côté aérien ».

Les stocks et les bureaux se positionnent transversalement à l'arrière du site créant deux cours à usages distincts : la « cour piétonne » & la « cour technique ».

En termes d'accessibilité et de stationnement, la zone de parking est située à proximité de la voirie, les véhicules se glissant sous le bâtiment.

Techniques proposées

Au niveau constructif, le hall est construit avec des techniques évidentes et pragmatiques : des caissons préfabriqués en bois et isolés viennent se fixer sur la structure en béton tandis que d'autres panneaux de bardage bois, préfabriqués, viennent habiller le volume.

Différentes stratégies passives ont été intégrées dans l'approche technique du projet. Les principales sont : réduction des pertes thermiques par transmission, réduction des pertes thermiques par ventilation, réduction des gains solaires en été, valorisation du potentiel de rafraîchissement de l'air extérieur et l'optimisation des systèmes de chaud, de froid, de ventilation, de génération de vapeur.

Les matériaux ont été choisis en tenant compte de leurs impacts sur l'environnement

 

Image 3D by Myisis

 

 

ARTAU Architectures