artau ARCHITECTURES

B2eco

B2eco, une solution Globale :

 

Artau, Prefer et Wust ont uni leur compétence pour proposer une solution globale à la construction d’habitat groupé et d’éco quartier.

B2eco est un concept  intégrant des matériaux naturels et respirants  tel que le béton de bois.

L’originalité réside également dans le principe de module standardisé, industrialisé et juxtaposable. Ce système modulaire permet de répondre à des objectifs sociaux, environnementaux et économiques.

Dés la genèse du projet, l’approche pluridisciplinaire de l’équipe permet de garantir une parfaite maitrise des coûts, de la faisabilité et de la qualité globale du projet.

Cette équipe se compose de l’atelier d’architecture artau, scrl (architecture et urbanisme), de la société Prefer préfabricant des panneaux de béton de bois et de l’entreprise générale de construction Wust.

Découvrez la vidéo de la mise en oeuvre du concept modulaire de b2eco en cliquant ici

 

Le béton de bois :

Le béton de bois  se présente sous la forme de panneaux  préfabriqués composés d’un mélange copeaux de bois minéralisés, de ciment et de chaux.

Les panneaux préfabriqués en béton de bois sont destinés à la construction de bâtiments à faible consommation d’énergie
Ces panneaux disposent d’une bonne inertie thermique et leur mise en œuvre soignée des angles, des jonctions de baies et des différents niveaux permet d’éviter tous les ponts thermiques

Un béton isolant léger, tel que le béton de bois, offre divers avantages par rapport aux bétons classiques, outre leur légèreté, ils présentent des qualités en matière d’isolation thermique, acoustique et de résistance au feu sans négliger l’inertie thermique du bâtiment.

Conductibilité thermique - λ = 0,11 W/m²K

Valeur U* d’une paroi de 32 cm de béton de bois : U = 0.325 W/m²K

*Coefficient de transfert thermique

Comparatif simple :

         Mur bloc béton + 6 cm isolant PU + lame d’air + brique (40 cm) : U = 0.467 W/m²K

         Mur bloc argex (20 cm) + lame d’air + brique (40 cm) : U = 0,490 W/m²K

         Règlement actuel Région Wallonne : U mur = 0.6 W/m²K

Pour réaliser des habitations à basse consommation d’énergie, un choix judicieux des matériaux est indispensable. Néanmoins, il ne faut pas perdre de vue que les matériaux utilisés ne doivent pas avoir consommé plus d’énergie lors de leur production que lors de leur utilisation. (énergie de production = énergie « grise »)

Exemple :

•          Polyuréthane, laine de verre,… = gros consommateur d’énergie grise,

•          Laine de bois, cellulose, liège,… = isolant « Bio », peu consommateur en énergie grise.

 

Si on opte pour la construction basse énergie (environs 60 Kwh/m²/an = 600 à 1000 litres de consommation annuelle de mazout pour une maison unifamiliale), il est dès lors intéressant de trouver un compromis énergétique lors du choix des matériaux afin d’atteindre plus facilement notre objectif et de ne pas être contraint à utiliser des matériaux énergivores (pour des problèmes de budgets ou de mise en œuvre par exemple).

Le béton de bois répond à ce choix de par l’utilisation massive de copeaux de bois (copeaux d’épicéa) de chaux hydraulique et de ciment, ce qui nous permet donc de réaliser un compromis entre l’économie et l’écologie, rendant alors plus accessible le matériau pour des maisons basse énergie.

En outre, la préfabrication en atelier présente certains avantages qui permettent de résoudre certains problèmes récurrents dans la construction traditionnelle : 

•          Préfabrication à l’abri des intempéries,

•          Contrôle de la production en atelier,

•          Rapidité de montage sur chantier et diminution de la main d’œuvre,

•          Construction sèche : les panneaux arrivent sur chantier à maturité de séchage et ne dégagent donc plus d’humidité dans l’habitation après la pose,

•          liberté architecturale due au travail de préfabrication sur-mesure, possibilité de concevoir des « modules » de maisons pour la construction d’ensemble de logements ou pour les logements individuels → standardisation → baisse du coût de production.

•          étude de stabilité d’ensemble du bâtiment réalisée par un bureau d’études spécialisé,

•          Possibilité d’étudier le système de fondation également préfabriqué en atelier (béton armé).

Résumé des caractéristiques

Les éléments de murs préfabriqués en béton de bois présentent des qualités en matière d’isolation thermique, acoustique et autres dont les valeurs sont reprises ci-dessous : 

•          Conductivité thermique (λ) : 0,11 W/mK

•          Transmission thermique (U) pour 32 cm: 0,325 W/m2K

•          Résistance thermique (R= 1/U) pour 32 cm: 3,07 m2.K/W

•          Masse volumique : 750 kg/m3

•          Indicateurs d’inertie thermique

•          Chaleur spécifique : 1294 J/Kg.K

•          Capacité thermique (C) 970 KJ/m3.K

•          Résistance au feu : supérieure à deux heures

•          Réaction au feu : classe M1

•          Résistance à la diffusion de la vapeur d’eau (μ) : 7 ( x plus que l’air)

•          Absorption acoustique (crépi-plafonné) : 46 db

•          Résistance à la flexion : 1,4 MPa

•          Résistance à la compression : 2 MPa

•          Retrait hygrométrique : 0,054 %

•          Gonflement hygrométrique : 0,279 %

•          Absorption d’eau par capilarité : 200g/m2sec0,5

•          Résistance au gel : aucune dégradation après 25 cycles

•          Résistance à l’impact : pas de dégradation visible, pas de pénétration, pas de projection.

•          Energie grise (calculée)  en épaisseur 32 cm: +/- 80Mj/m2

•          Emission de CO2 à la production - épaisseur 32 cm : +/- 0,750 kg/m2

•          Stockage de CO2 par le bois – épaisseur 32 cm : +/- 125 kg/m2

Découvrez plus en profondeur le principe modulaire de b2eco en consultant le site www.b2eco.be

 

 

ARTAU Architectures